vache

 

Saviez-vous que les émanations gazeuses des ruminants sont responsables du réchauffement climatique ?

Connaissez-vous le méthane ? C’est un gaz à effet de serre, tout comme le dioxyde de carbone, mais juste 25 fois plus nocif pour l’environnement.

Malheureusement, ce gaz est très présent dans les flatulences des vaches.

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, les ruminants domestiqués émettent une centaine de millions de tonnes de méthane par an. Et oui. C’est bien plus que la quantité équivalente en CO2 pour les transports.

Mais surtout, ceci signifie que le bétail est responsable de 18% du réchauffement planétaire.

Manger moins de viande et de produits laitier serait donc une manière effective de réduire notre empreinte de carbone, ainsi que notre impact sur l’environnement.

Albert Einstein a dit : « L’effet physique qu’exercerait un mode de vie végétarien sur le tempérament humain aurait une influence extrêmement positive sur l’humanité ».

Une manière simple de prendre part à la préservation de notre petite planète bleue ? Allez chercher vos protéines chez les végétaux !