Sprossen

La germination est un processus biologique naturel dans la vie d’une plante. En effet, pour se reproduire celles-ci produisent des graines qui contiennent un embryon (la future plante) et des réserves qui seront indispensables lors des premiers temps de la croissance. Après leur production, les graines entrent naturellement dans un état qualifié de « dormance », la vie se met alors sur pause ce qui permet aux graines d’affronter la mauvaise saison en toute sécurité. Un peu comme l’hibernation chez les animaux ! La germination est en fait l’étape lors de laquelle la graine passe de cet état de latence à une reprise de la vie. Les graines germées sont des petites pousses en premier stade de germination, on distingue la toute jeune plante mais aussi un reste de la graine initiale ! Celles-ci sont de plus en plus connues et font parler d’elles dans l’alimentation bio et végétarienne d’aujourd’hui. Mais quelles sont leurs bienfaits et pourquoi compte-t-on de plus en plus de graines-addict ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre !

Mais d’abord ou trouves-t-on des graines germées et sous quelle forme ?

Vous pouvez les acheter directement prêtes à l’emploi au supermarché ou dans des magasins d’alimentation bio par exemple mais le plus rentable et ludique reste encore de les faire germer soi-même ! Là encore, plusieurs méthodes possibles, on peut les faire germer avec des ustensiles de cuisines ordinaires c’est la méthode « débrouille », pratique lorsque vous faîtes cela occasionnellement… Mais pour les adeptes de cette nouvelle alimentation, le mieux est encore d’avoir son propre germoir, il facilitera le rinçage des graines ! Il en existe pour tous les goûts avec différentes tailles et différentes formes, vous n’avez que l’embarras du choix ! Dans tous les cas des conditions bien particulières sont nécessaires pour qu’une graine entre en germination et certains facteurs tels que l’humidité, la lumière ou encore la quantité d’Oxygène ne doivent absolument pas être négligés car ce sont eux qui engendreront le phénomène. Ce sont donc ceux-là que nous chercherons à contrôler durant tout le processus.

 

graines-germees2

Comment fait-on pour faire germer des graines, avec les moyens du bord ?

De notre côté nous avons décidé d’employer la méthode débrouille pour faire germer des graines de quinoa (tiens du quinoa, comme par hasard nous direz-vous !). Pour cela rien de plus simple ! Il faut faire tremper les graines sèches avec une bonne quantité d’eau dans une assiette creuse. L’eau est indispensable car pour rentrer en dormance la graine s’est au préalable complètement déshydratée, le fait de la plonger dans l’eau permet sa réhydratation et la reprise de vie. On recouvre ensuite d’une assiette plate, puis on entrepose le tout dans une pièce assez fraîche pour 12h environ (donc toute une nuit). Le lendemain, pour le plus grand bonheur des petits et des grands, des petits germes auront fait leur apparition, on retire alors l’eau au maximum à l’aide de l’assiette plate, puis l’on rince les graines en faisant attention à leur germe encore fragile. Après rinçage veillez à ce que les graines soient le plus sèches possibles, recouvrir de l’assiette plate à nouveau puis entreposer pendant 6 h environ, les germes continueront de grandir. Rincez de nouveau et c’est prêt ! vous pouvez les consommer directement ou répéter l’opération précédente si vous voulez que les germes grandissent un peu plus. Il est important de préciser que lorsque l’on fait germer des graines il faut absolument veiller à respecter une certaine hygiène : se laver les mains avant toute manipulation et essayer d’enlever le maximum d’eau entre les rinçages et après le trempage, car cette atmosphère humide avec de l’eau stagnante est propice à la formation de vilaines moisissures. Ne consommez les graines sous aucun prétexte si vous en apercevez !

quinoa

La technique reste sensiblement la même avec toute sorte de graine, seuls les temps de trempage et le nombre de rinçage peuvent varier d’une espèce à l’autre.

D’ailleurs, en parlant d’autres espèces, est-ce que toutes les graines peuvent germer et sont-elles toutes bonnes à consommer ? A priori toutes les graines, quelle que soit l’espèce ou la famille à laquelle elles appartiennent, sont susceptibles de germer. Néanmoins pour la consommation et l’alimentation humaine nous privilégieront des graines germées de céréales, légumineuses, oléagineux ou plantes (légumes, salades…) qui sont utilisées habituellement en cuisine. Il y a néanmoins quelques exceptions car toutes les graines germées ne sont pas propres à la consommation, c’est le cas des tomates, des aubergines et de la rhubarbe par exemple dont les graines germées sont toxiques.

Vous allez nous dire que tout cela est très intéressant, mais ce que vous voudriez le plus savoir reste, sans doute, quels sont les bienfaits de ces nouveaux aliments ?

Eh bien, les bienfaits nutritionnels des graines germées sont multiples et leur intégration dans un régime alimentaire est un véritable atout ! La germination donne à ces graines un véritable pouvoir nutritionnel les rendant plus puissantes que n’importe quels légumes ou céréales… Nous l’avons dit, lors de la germination, les graines reprennent vie petit à petit et entre en croissance. Les réserves jusqu’alors stockées deviennent biodisponibles, c’est-à-dire qu’il y a une libération de divers vitamines, protéines, oligoéléments, acide gras essentiels et minéraux. Mais cela ne s’arrête pas là puisqu’elles ont aussi un rôle antioxydant (vous savez, ce qui permet aux cellules de rester jeunes plus longtemps), elles font baisser le taux de cholestérol et le stockage des graisses et sont également riches en fibres tout en ayant un index glycémique bas. Les graines germées ont en fait les mêmes bienfaits et vertus que les légumes mais leurs plus petits volumes les rendent plus intéressantes (on peut les consommer en plus grande quantité) puisque tous les super-nutriments que nous avons cités y sont plus concentrés. Tout cela explique qu’elles soient facilement assimilables par notre corps et qu’elles soient rassasiantes tout en apportant peu de calories. Bref, un véritable cocktail de bonnes choses et une vraie cure de jouvence pour l’organisme

Vous vous demandez sûrement, comment consommer ces petites merveilles pour les intégrer dans vos menus au quotidien ? Eh bien c’est très facile, elles accompagneront très facilement vos salades, se glisseront parfaitement dans vos sandwichs, s’inviteront dans vos omelettes et s’accorderont sans problèmes avec vos soupes et gratins ! Alors à vos fourneaux, nous on en salive déjà en tout cas !